Mnu &

Prendre rendez-vous

* Champs requis
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Become Us > Et s'il existait un moyen d'améliorer ses performances : Le flow !

Vous souhaitez recevoir toutes nos actualités et être tenu au courant des dates de nos prochains ateliers ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Je m'inscris

Et s'il existait un moyen d'améliorer ses performances : Le flow !

Le 19 mars 2020
Et s'il existait un moyen d'améliorer ses performances : Le flow !
On l’a tous vécu au moins une fois dans sa vie. Cet état où on s’oublie complètement dans une activité, où on est hyper-concentré et où on perd la notion de temps. Le flow est un état totalement centré sur la motivation mais comment ça fonctionne ?

Le flow est un état totalement centré sur la motivation.

Il est atteint par une personne lorsqu'elle est complètement plongée dans une activité et qu'elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement.

Fondamentalement, le flow se caractérise par l'absorption totale d'une personne par son occupation.

Selon Csíkszentmihályi le psychologue qui a élaboré cet état de flow, il se caractérise par 6 composantes :

- une concentration intense et focalisée sur le moment présent

- une fusion de l’action et de la conscience

- une perte de la conscience de soi réflexive

- un sentiment de contrôle personnel sur la situation ou l’activité

- une distorsion de l’expérience temporelle

- une expérience de l’activité comme intrinsèquement gratifiante 

Lorsque plusieurs de ces composantes se combinent entre elles, on entre alors dans un état psychologique optimal grâce auquel on est plus performant, plus productif et plus heureux.

C’est aussi lorsque l’on est dans cet état que l’on produit notre deep work (travail profond) autrement dit notre travail qui produit la plus grande valeur.

 Notre capacité à entrer rapidement dans le flow nous donne donc un avantage significatif!

Si l’état de flow est synonyme de performance et de bonheur alors comment fait-on exactement pour favoriser cet état ?

1. Mettez en place un système de productivité

Lorsque l’on est noyé sous nos tâches, projets et idées et que l’on est paralysé par notre travail, on est plus susceptible d’être dans un état de stress que d’être dans un état de flow.

On doit donc mettre en place un système productif pour organiser notre quotidien et travailler plus sereinement.

La méthode GTD (Getting Things Done) peut alors se révéler utile.

Elle permet d’augmenter notre productivité par l’amélioration de notre workflow.

Pour faire simple cette méthode consiste à mieux capturer et organiser notre travail et à déterminer efficacement ce qui mérite notre attention.

Pour en savoir plus sur cette méthode, je vous invite à regarder la vidéo suivante : Maximiser son efficacité : la méthode Getting Things Done de David Allen

2. Eliminez les distractions

Le stress n’est pas le seul élément qui réduit notre capacité à entrer dans un état de flow. Les distractions tel que les bruits ambiants, les notifications, les réseaux sociaux, les emails, le téléphone ou encore la TV peuvent aussi créer des interférences.

Pour éliminer ces interruptions plusieurs outils existent.

Des applications tel que SelfControl ou Freedom par exemple permettent de restreindre l’accès à certains sites ou applications qui sont de nature à nous distraire.

Des accessoires plus extrêmes tel que Pavlok donne des décharges électriques à chaque fois qu’on se laisse distraire.

Pour les distractions sonores, l’utilisation de simple boule quies en cire peut suffire à éliminer les bruits environnant. Les casques à réduction de bruits tel que les Bose QuietComfort sont aussi particulièrement efficaces pour se concentrer surtout lorsqu’on les utilise pour écouter des musiques destinées à booster notre productivité.

3. Méditez pour faciliter l’état de flow


La méditation est certainement l’exercice le plus efficace pour favoriser l’état de flow.

Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie ont découvert que quelques minutes de méditation par jour peuvent grandement améliorer notre concentration.

L’étude précise que méditer améliore les 3 composantes de l’attention qui sont la capacité à prioriser et manager les tâches et objectifs, la capacité à se concentrer sur une information et la capacité de rester conscient de son environnement.

En pratiquant la méditation régulièrement, on est alors capable de se concentrer plus rapidement et sur de plus longues périodes. Là où la majorité des gens mettent 20 minutes ou plus pour être dans le flow, une personne qui médite régulièrement pourra être dans le même état quasi instantanément.

Voici les différents types de méditation qui peuvent aider :

- Méditation transcendantale
- Méditation Vipassana (lien de téléchargement)
- Méditation zazen

4. Créez un rituel pour déclencher l’état de flow

Avant de jouer un match, Christiano Ronaldo s’assure toujours que son pied droit touche la gazon avant son pied gauche.

Durant ses tournois Serena Williams ne lave pas ses chaussettes entre les rounds car elle estime qu’un changement même minime peut résulter en sa défaite.

Lorsque Beethoven se levait tôt le matin, il comptait précisément 60 grains avant de les moudre pour préparer son café et de s’asseoir à son bureau pour travailler jusqu’à 14h.

Pour commencer sa journée, Stephen King prend un verre d’eau ou une tasse de thé puis s’assoit quelque part pendant 30 min. Il prend ses vitamines, écoute de la musique. Il se pose ensuite sur sa chaise de travail où ses papiers sont triés d’une certaine manière.

Tous ces rituels aussi étranges qu’ils soient ne sont pas anodins. Ils permettent d’entrer dans un état de flow.

Lorsque l’on cherche à être le plus performant possible, on ne peut pas compter sur la chance ou sur nos bons jours pour être dans le flow. On doit systématiser notre mise en condition et c’est exactement ce que permettent ces rituels.

Pour créer un rituel, il faut d’abord définir un élément déclencheur. Quelque chose que l’on fait sans trop d’effort et qui nous permet de nous mettre en condition optimale pour nous concentrer.

Voici quelques exemples d’élément déclencheur :

- Faire son café le matin et s’asseoir à un endroit précis pour commencer le travail
- Écouter une musique en particulier pour nous mettre dans les bonnes conditions pour se concentrer
- Faire des exercices de respiration et d’étirement avant de travailler
- Faire son lit en début de journée
- Faire une marche avant de commencer à travailler

Peu importe ce que c’est, on doit choisir quelque chose qui nous vient naturellement

Une fois que l’on a trouver ce que c’est, on doit alors le systématiser pour que cela devienne un rituel. C’est-à-dire qu’on doit prendre l’habitude de le faire tous les jours. Si on décide de prendre un café et de s’asseoir à un endroit précis pour déclencher l’état de flow, on doit le faire quotidiennement pour créer et renforcer la connexion entre l’élément déclencheur et l’état de flow.

Créer ce type de rituel facilite alors grandement l’état de flow.

5. Sachez doser la difficulté

L’état de flow a ses limites. On ne peut pas être dans le flow avec n’importe quels types de projet ou tâche.

Si on travaille sur quelque chose de trop simple on aura tendance à s’ennuyer. Notre esprit sera alors plus enclin à vagabonder. A l’inverse si on travaille sur quelque chose de trop difficile, on sera frustré ce qui ne favorisera pas l’état d’oubli qui caractérise le flow.

Il faut donc choisir un challenge difficile mais que l’on se sent capable de relever. Ainsi notre esprit sera stimulé et plus susceptible d’entrer dans un état de flow.

___

L’état de flow est la forme la plus noble de productivité. Non seulement cet état nous procure du bonheur mais il nous permet aussi d’être plus concentré. En suivant les 5 points cités ci-dessus vous aurez plus de contrôle sur votre état de flow et donc une meilleure maitrise de vos performances.

Toujours plus d'astuce pour cultiver sa performance et son bien-être au travail, inscrivez-vous à la newsletter de Become US.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Become Us  -  {Become Us} Ledership & Potentiel